Le CPF-T : pour changer de métier

François Banizette

 

Ludivine D. est vendeuse en prêt-à-porter. Ce n’est pas son premier métier. Et elle aimerait beaucoup que ce ne soit pas non plus le dernier

Clairement, elle veut changer d’univers professionnel et se reconvertir.

Elle entame un Bilan de Compétences fin novembre 2018 avec des intentions précises : « Quels sont  les métiers qui pourraient correspondre à ma situation familiale et à mes motivations »?

Résultat 6 mois plus tard : dans quelques semaines, Ludivine démarre une formation de comptable assistante financée dans le cadre du [tout nouveau] Compte Personnel de Formation pour Transition professionnelle (CPF-T).

Elle a bien voulu nous parler de son expérience et nous l’en remercions très sincèrement.

Bonjour Ludivine,

 

Avant de faire ce Bilan de compétences, vous pensiez qu’une telle reconversion était possible?

LudivineClairement, non! Financièrement, il m’était impossible d’assumer une telle formation. J’ai donc décidé de faire un Bilan de compétences au sein du CIBC Sud Aquitaine à Mont de Marsan. Et plus on avançait dans nos démarches avec ma conseillère, Calie TEYSSEDRE, et plus je me rendais compte que j’allais enfin pouvoir concrétiser mon projet professionnel.

Le parcours n’a pas été simple, pas du tout! Mon chemin a été semé d’embûches : faire la demande à mon employeur qui, en premier lieu, n’avait pas compris ma demande, me proposait une rupture conventionnelle, … A force de persévérance, mon employeur a finalement compris et accepté ma demande. J’ai donc monté mon dossier (NDLR : auprès de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale) pour le Fongecif et rien n’était gagné d’avance. Arrive le 13 mai 2019, jour de la réponse… Mon dossier est accepté, à moi une nouvelle vie, un nouveau départ!

 

Pour obtenir l’accord de financement, l’argumentation auprès de la commission régionale est aussi exigeante que décisive. Votre accompagnement en Bilan de compétences y a-t-il contribué?

LudivineEnormément!  Calie m’a été d’une aide très précieuse. Elle m’a donné beaucoup de conseils pour avoir un dossier béton! On y a réfléchi pendant plusieurs rendez-vous… Une fois terminé mon Bilan de compétences, Calie a toujours été présente pour moi, toujours là pour me soutenir et, résultat aujourd’hui grâce à ses conseils précieux, mon dossier a été accepté!

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux personnes qui souhaitent, comme vous, changer de métier?

LudivineNe pas hésiter à se lancer, même si ça peut faire peur avec les démarches à faire… Mais l’enjeu en vaut tellement la peine! Je suis tellement fière de moi, d’avoir pu en arriver là aujourd’hui, ne n’avoir rien lâché, d’avoir cru en mon projet, d’avoir cru en moi.

Il faut se donner la peine de croire en ses rêves!

« Ni briseur de rêves, ni écumeur de nuages », toute l’équipe du CIBC Sud Aquitaine souhaite à Ludivine une excellente formation et la remercie pour son témoignage plein d’enthousiasme!

 

Et si, comme Ludivine, vous souhaitez préparer votre reconversion et fiabiliser votre argumentaire, appelez-nous !

Nous contacter
Nous contacter