Compte Personnel de Formation : ce qui va changer

François Banizette

Le Compte Personnel de Formation va évoluer au mois de janvier prochain.

La mesure phare est sans aucun doute l’alimentation des droits qui se fera désormais chaque année en euros et non plus en heures.

Des montants circulent depuis l’été dernier…On parle de 500€… de 800€ par an… Mais c’est un  futur décret qui fixera les conditions et les modalités de valorisation de nos droits.

En attendant, et jusqu’à la fin de l’année 2018, le CPF demeure mobilisable dans sa forme actuelle, c’est à dire en heures.

 

Que pourra-t-on financer avec son Compte Personnel de Formation en 2019?

La loi votée en août dernier, dite « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel« , prévoit que les ayants droits puissent :

  1. Financer un bilan de compétences
  2. Financer un accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience
  3. Financer l’obtention de la certification CléA
  4. [Nouveau] Financer la préparation du permis « poids lourd »
  5. [Nouveau] Financer un accompagnement à la création d’entreprise
  6. Financer une formation qualifiante ou certifiante

Finalement ici, rien de très nouveau par rapport aux possibilités actuelles, sauf quand même que les listes de formations éligibles au #CPF vont disparaître.

Les salarié(e)s du secteur privé, qui voudront se reconvertir, pourront utiliser un CPF pour « transition professionnelle ». Cette disposition viendra, d’une certaine manière, compenser l’abrogation du droit au Congé Individuel de Formation (CIF). Reste qu’il faut attendre là encore la parution d’un décret pour en savoir plus…

Que faut-il en retenir?

D’abord que chacun (e) peut encore aujourd’hui, et jusqu’à la fin de l’année, mobiliser ses heures de CPF (et de DIF – Droit Individuel à la Formation) s’il (elle) souhaite engager un bilan de compétences, une VAE, une formation, etc… Pour les salarié(e)s du secteur privé, les OPCA demeurent leur interlocuteur pour le financement, et bien sûr Pôle Emploi pour les personnes en recherche d’emploi (co-financement possible grâce à l’AIF).

Ensuite, qu’il est désormais très urgent  et véritablement indispensable que tous ouvrent leur Compte Personnel d’Activité (CPA), dont le CPF fait partie. Dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, depuis près de 2 ans déjà, nous animons régulièrement des « Ateliers du CPA« . Entièrement gratuits, ces ateliers durent 1 heure : nous expliquons l’ensemble des droits associés et aidons les participants qui le souhaitent à ouvrir leur compte depuis la plateforme dédiée sur Internet.

 

Quel conseil?

Un seul : celui de rester informé(e) sur les changements qui vont affecter la formation professionnelle. En s’abonnant à notre page Facebook ou en passant nous voir?

Nous contacter
Nous contacter