CIBC Sud Aquitaine

l’artisan de vos décisions professionnelles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FAQ : Bilan de Compétences et V.A.E


bc24.jpgFAQ sur le Bilan de Compétences



Les 7 questions clés

Etes-vous d'accord pour rencontrer des personnes susceptibles d'étayer votre projet professionnel ?()

Plusieurs avis valent mieux qu'un!  Nous demandons systématiquement aux salariés en Bilan d'aller chercher l'information sur le terrain, auprès de professionnels, pour étayer leur projet. L'intérêt de ces démarches est évident. Cela permet de confronter le ou les projets envisagés à la réalité du marché du travail et aux conditions d'exercice du ou des métiers visés.

Etes-vous prêt(e) à faire part de vos goûts, aspirations, attentes professionnelles à un(e) consultant(e) ?()

Grâce à des rencontres successives, le Bilan de Compétences permet d'explorer vos différentes facettes : expériences, connaissances, valeurs, motivations professionnelles, traits de caractère... Cela suppose une série de retours en arrière et de réflexion sur sa carrière..., ce qui n'est pas toujours évident mais ô combien utile pour rendre l'avenir possible!

Le Bilan de Compétences est-il l'outil dont vous avez besoin ?()

Le Bilan de Compétences a pour fonction principale de dégager des pistes d'actions précises qui vous permettront de concrétiser un projet professionnel personnalisé. En aucun cas, il ne s'apparente à une prise en charge thérapeutique ou à une formation. C'est donc un temps particulièrement utile et précieux pour réfléchir et construire les différents scénarii  possibles d'évolution professionnelle.

Prêt(e) pour un nouveau départ ?()

En optant pour un Bilan de Compétences, vous prenez un seul risque... celui d'y voir plus clair sur votre avenir professionnel!

Quel investissement en temps êtes-vous prêt(e) à consacrer ?()

En moyenne, la durée d'un Bilan de Compétences s'étend sur 6 à 8 semaines. La démarche est rythmée par des entretiens périodiques avec un(e) consultant(e). Mais elle comprend aussi des temps de travail personnel entre ces rencontres, des phases de recherche documentaire et de prise de contacts avec des professionnels et des organismes extérieurs. Bref, pour avancer, il faut prendre le temps de bouger!

Quelle démarche privilégiez-vous ?()

Il existe plusieurs façons de conduire un Bilan de Compétences. Sachez qu'avec le CIBC Sud Aquitaine, vous serez obligatoirement acteur (trice) de votre Bilan : si vous avez besoin d'un avis expert sur tel ou tel aspect technique, cela se fera; S'il vous est utile d'explorer tel ou tel comportement au travail, cela se fera également. En clair, il ne sera rien fait dont vous n'ayez pas utilité. De même, il ne vous sera rien dit que vous ne puissiez pas comprendre. Notre conviction, c'est que c'est vous qui avez les solutions. Le travail de nos consultant(e)s, c'est de chercher avec vous les clés et de vous aider à les trouver... pour vous en servir!

Quels sont vos objectifs à travers la mise en oeuvre d'un Bilan de Compétences ?()

Le temps consacré à clarifier vos attentes est tout à fait déterminant. Certains Centres de Bilan le néglige. Pas nous, car il permet d'ajuster précisement votre démarche de Bilan de Compétences. C'est donc vous qui parlerez en premier. Nous vous écouterons très activement. Nous reformulerons pour être certain de bien comprendre et nous conviendrons ensemble des questions auxquelles votre Bilan de Compétences doit répondre. Ce sera là notre objectif commun. Tout sera mis en oeuvre pour l'atteindre. Et nous le lâcherons rien!

Législation sur le Bilan de Compétences

Le Bilan de Compétences permet à un salarié de faire le point sur ses compétences, aptitudes et motivations et de définir un projet professionnel ou de formation. Réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise, selon des étapes bien précises, le bilan de compétences peut être décidé par l’employeur ou mis en œuvre à l’initiative du salarié, dans le cadre d’un congé spécifique. Source : Ministère du Travail.

Pour les salariés (comme pour les artisans, commerçants et professions libérales) et les personnes en recherche d'emploi, le Bilan de Compétences est donc un droit (depuis 1991), accessible et financé sous certaines conditions. Si vous avez le moindre doute sur vos droits et le financement de votre Bilan (CIF, Plan de Formation, Pôle Emploi, CPF, autres), prenez RDV avec nos services. C'est totalement gratuit et sans aucun engagement. 

Conditions d'accès particulières : 

 - Si vous avez moins de 26 ans et êtes à la recherche d'un emploi, un(e) conseiller(e) de Mission Locale peut vous permettre de réaliser un Bilan financé par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, avec le soutien du Fonds Social Européen (FSE). Renseignez-vous auprès de l'antenne de la Mission Locale pour les Jeunes la plus proche de votre domicile.

- Si vous n'êtes ni salarié(e) ni disponible pour un emploi (type congé parental par exemple), Pôle Emploi peut financer totalité ou partie de votre Bilan de Compétences. Renseignez vous auprès des services de Pôle Emploi (demander à bénéficier d'un "Bilan Hors Dispositif").

- Si vous êtes en arrêt maladie (type longue durée) avec un risque d'inaptitude à votre poste de travail, les services de la CARSAT Aquitaine peuvent vous aider à solvabiliser votre Bilan de Compétences. Renseignez-vous auprès des services de la CARSAT Aquitaine ou de votre médecin du travail (au titre de la prévention de la désinsertion professionnelle).

bc24.jpg

FAQ SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE (VAE)



Les 10 questions clés

A quelles conditions puis-je accéder à la Vae ?()

Il faut justifier (prouver) d'une expérience :
- d'au minimum d'un an en continu ou discontinu
- dans une activité salariée, non salariée ou bénévole
- en rapport direct avec le contenu du titre, du certificat de qualification professionnelle ou du diplôme visé
- certains diplômes ou parties des diplômes peuvent être exclus de la Vae.

Pourquoi demander la validation de vos acquis ?()

Vous souhaitez que votre expérience et vos compétences soient reconnues
Vous voulez évoluer dans votre emploi
Vous songez à une reconversion professionnelle
Vous avez un projet d'installation ou de création d'entreprise
Vous avez décidé de reprendre des études
Vous vous présentez à un concours qui exige d'être titulaire d'un diplôme précis

Que puis-je obtenir par la Vae ?()

Vous soumettez l'appréciation de vos compétences à l'évaluation d'un jury dont la décision est souveraine. Vous pouvez obtenir la totalité du diplôme, titre ou certification si le jury le décide au vu de la correspondance entre vos compétences et ce que le diplôme, titre ou certificat requiert. Toutefois, le jury peut estimer que certaines compétences ne sont pas démontrées. Dans ce cas, il vous accordera une certification dite partielle dont vous garderez définitivement le bénéfice. 

Comment se passe l'évaluation de mes compétences par le jury ?()

Le jury comprend des professionnels du métier, et/ou des enseignants ou formateurs. Pour fonder sa décision souveraine, le jury rapprochera vos compétences du référentiel du métier (les connaissances, aptitudes et compétences requises pour exercer). A la lumière de celui-ci, il examinera le dossier que vous aurez établi. Ce dossier peut prendre différentes formes selon les systèmes de validation mis en place. Pour exemple, le jury des diplômes de l'enseignement supérieur se détermine par rapport aux connaissances, aptitudes et compétences relatives au diplôme ou au titre concerné. Pour les titres du Ministère du Travail, le jury observera (mise en situation) ce que vous savez faire dans la (ou les) situation(s) de travail concernée(s) par le métier visé. Il pourra aussi s'entretenir avec vous, s'il le souhaite ou si vous-même le souhaitez. L'entretien est obligatoire pour les certifications de l'enseignement secondaire et du Ministère de l'Emploi.

Quels diplômes sont ou ne sont pas accessibles par la Vae ?()

La Vae a pour vocation de s'appliquer à l'ensemble des diplômes professionnels, des titres et des Certificats de Qualification Professionnelle ( C.Q.P.) enregistrés dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles.
Ne sont pas accessibles : les diplômes généraux (baccalauréat général) et les diplômes propres aux universités et autres établissements d'enseignement supérieur, publics ou privés.

Le Bilan de Compétences est-il nécessaire pour valider mes acquis ?()

Le Bilan de Compétences vous permet de définir un projet professionnel ou un projet de formation. Il vous offre la possibilité de faire le point sur votre expérience professionnelle et personnelle, ainsi que sur vos capacités et compétences exploitables.

Le Bilan de Compétences n'est pas un préalable indispensable pour vous engager dans une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience. Mais il peut être utile pour confirmer la pertinence du choix de s'engager ensuite dans un parcours de validation des acquis de l'expérience.

Mon expérience professionnelle s'est déroulée principalement hors de France, puis-je faire valider mes acquis ?()

La VAE est la déclinaison française d'une orientation qui est européenne (Cf. Sommet de Lisbonne - 2000). Dès lors, l'expérience professionnelle acquise hors de France (et notamment au sein de l'Union) peut parfaitement être prise en compte pour la VAE. Il sera là encore nécessaire d'en apporter les preuves (fiches de paie, certificats de travail, etc...) et de faire le lien avec la certification demandée. A noter que les documents non écrits en langue française devront obligatoirement faire l'objet d'une traduction.

Comment puis-je, à partir d'une validation partielle, obtenir la totalité du diplôme ?()

Il faut dans ce cas acquérir les connaissances, aptitudes et compétences qui font défaut par rapport à la certification visée, soit par un complément de formation, soit en complétant votre expérience professionnelle ou bénévole.

Je suis salarié(e), qui peut prendre en charge la Vae ?()

  • Votre démarche de Vae peut être intégrée au plan de formation de l'entreprise (au sens large, y compris Fonction Publique). Dans ce cas, elle est financée par l'entreprise (souvent avec le concours de son OPCA, pour une entreprise privée) et vous l'effectuerez durant votre temps de travail. 
  • Votre démarche ne figure pas au plan de formation de l'entreprise. Vous pouvez prétendre à un financement dans le cadre du congé individuel pour  validation des acquis de 24 heures maximum. Vous devrez solliciter l'organisme (OPACIF) dont dépend votre entreprise (attention, cette disposition est réservée aux salariés du privé). Suivant que vous réaliserez votre Vae durant votre temps de travail ou pas, vous aurez ou non besoin de l'accord de votre employeur.
  • Salarié du privé, vous disposez d'un compte personnel de formation (CPF) ex droit individuel à la formation (DIF). Vous pouvez mobiliser ce droit pour financer votre Vae.
  • Vous êtes fonctionnaire et vous pouvez demander à utiliser votre droit individuel à la formation (DIF).

Je suis demandeur d'emploi, puis-je obtenir une prise en charge de ma démarche de Vae ?()

Oui, votre démarche peut être pour partie prise en charge par le chèque VAE mis en place par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et accessible via les services de Pôle Emploi. Vous pouvez également mobiliser de plein droit votre compte personnel de formation (CPF), ex droit individuel à la formation (DIF).

Législation sur la Vae

A retenir : quelle que soit votre situation personnelle et/ou professionnelle, il existe une prise en charge possible, totale ou partielle, du coût de la Vae : n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. Notre service d'information et de conseil est totalement gratuit, car financé par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.
François BANIZETTE

Auteur: François BANIZETTE

Partagez cette page sur twitter, viadeo ou linkedin

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe