CIBC Sud Aquitaine

l’artisan de vos décisions professionnelles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

VAE et Milieu Protégé : témoignages.

Projeté devant 250 professionnels en introduction au Colloque régional qui s'est tenu à Salies de Béarn (64) le 13 juin 2008, le film qui suit donne la parole à des personnes handicapées qui travaillent en Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT) ou en Entreprise Adaptée (EA).

Son impact est fort, à la mesure des convictions partagées qui trouvent là leur illustration. Le reste appartient à chacun et s'appelle l'émotion...

Ecrit à plusieurs mains, le texte joint en annexe présente la recherche-action menée en Pyrénées-Atlantiques depuis 2004, ses conditions, ses acteurs et ses résultats.

Bon film et bonne lecture.


François BANIZETTE

Auteur: François BANIZETTE

Partagez cette page sur twitter, viadeo ou linkedin

Commentaires (3)
André André ·  18 juin 2008, 19:37

Merci aux organisateurs, prescripteurs et financeurs de cette journée et de manière plus large pour cette action ; DDTEFP, PDITH, Handiplus, Agefiph, Sifa, Afpa et Cibc 64
Sans oublier les directeurs d’établissements, les moniteurs et bien sur les ouvrier(e)s sans qui cette action de valorisation n'aurait pas de sens. Merci aux pionnier(e)s (pédagogiques, institutionnels) qui nous permettent depuis 2004 de faire entrer la valorisation & VAE dans les établissements au bénéfices des usagers, ouvriers, mais aussi pour la professionnalisation des moniteurs. J’ai une pensée pour Mmes Royer et Lestrade pour Ms. Prévost, Banizette en première ligne pour croire depuis 2004 que les représentations peuvent bouger. Sans qui l’énergie, et donc les moyens n’auraient pas été alloués pour de telles démarches expérimentales. Merci pour m’avoir permis de transformer ma posture de formateur, d’accompagnateur par les différentes actions menées auprès de différents publics, par les moments de formations singulières dont j’ai bénéficié.
J’ai reçu dès la fin de la journée des mails et messages de remerciements de la part des ouvrières, ouvriers, salariées moniteurs d’EA & d’ESAT présents à cette journée. J’apprends beaucoup au contact des salariés accompagné(e)s vers les titres par la VAE, et des moniteurs tant au plan personnel que professionnel,
Merci à vous tous et au boulot pour les validations ! André

PS PS ·  19 juin 2008, 04:09

J'y étais !!!
Cette présentation à 8 mains montrait l'engagement de chacun dans une réalisation magnifique.
Ce film est un témoin puissant de l'énergie déployée depuis quelques temps et démontre bien que les convictions peuvent aider à déplacer les montagnes.
Ce n'est qu'un début, continuons le combat !

André André ·  19 juin 2008, 07:08

J'ai apprécié la présentation de l'accompagnement réalisé à Cap emploi, par M. Pierre car cela démontre le travail a faire au niveau des représentations, de de l'ouverture que présente la VAE pour les professionnels ou bénévoles n'ayant eu une premiere chance scolaire ; les témoignages des candidats aux titres et diplomes par la VAE nous démontrent que présenter un handicap ne veut pas dire incompétences, bien au contraire lorsque l'on est dans cette situation on développe d'autres sens, stratégies, et le pouvoir d'agir ; merci pour vos témoignages.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet


À voir également

Veronique_GEZELIN.jpg

Des éclats de rire, mais pas que : c'est l'effet VAE

Elle s'appelle Véronique GEZELIN (à droite sur la photo). A côté d'elle, Brigitte LAVERGNE, l'une de nos consultantes. La seconde a accompagné la première dans son projet de Validation des Acquis de l'Expérience... Un vrai bonheur partagé, à l'évidence! Et pourtant,

Lire la suite

Aurelie_2.png

Réfléchir, décider et agir : la valeur ajoutée du Bilan de Compétences

Aurélie vient de terminer son Bilan de Compétences au CIBC Sud Aquitaine, accompagnement entièrement financé par l’AGECIF CAMA (l'OPACIF des salariés du Crédit Agricole, de Groupama et de la MSA). Elle occupe depuis 2012 un emploi de Conseillère en Prévention des Risques Professionnels. Son métier change. Les conditions d’exercice aussi... Alors, elle souhaite avoir un regard extérieur, « sur ses points forts et sur ses points faibles » dit-elle.

Lire la suite